Bienvenue à Lanouée

Située proche de l'axe Rennes-Lorient, du canal de Nantes à Brest et en lisière de la Forêt, la commune de Lanouée vous accueille.

Images 1
Images 2
Images 3
Images 4
Image 5
Image 6
Image 7
Image 8
Image 9
Image 9

Croix et calvaires

 

Pour participer au recensement participatif sur internet, cliquez sur ce lien

http://www.croixbretagne.fr/Ccb/ 

 

Croix de bois ou de pierre, érigées autrefois par nos ancêtres fiers de leur Dieu et leur foi, sommes-nous si pressés que l’on ne vous voit plus Calvaires délaissés au bord de nos talus !

* * * * *

Dressés au carrefour des chemins, plantés au milieu d’un buisson, près d’une chapelle ou d’une fontaine, de nombreux monuments font partie du paysage de notre Bretagne et certains depuis plusieurs siècles.

Dans le cadre d’un projet de recensement de ces monuments anciens, Mr Floc’h, président de l’association locale « Croix et Calvaires de Bretagne » m’a demandé de participer à l’inventaire des croix de Lanouée dans le but ensuite de les faire découvrir via internet et d’encourager un large public à la sauvegarde de ce précieux patrimoine.

Ce projet m’a permis, en autre, de faire un collectage autour des histoires et légendes de ces croix, mais surtout ce fut l’opportunité de réaliser un état sanitaire de ces monuments, participant ainsi à leur conservation, restauration et entretien. Les croix et calvaires sont des témoins indispensables pour comprendre l’histoire de la Bretagne, soyons donc tous acteurs de leur préservation.

Pour le moment, 28 croix ont été recensées, en mars dernier, sur notre commune, toutes vraies richesses du patrimoine, toutes uniques, ayant toutes une histoire, parfois méconnue aujourd’hui.

Après avoir géolocaliser chacune d’elles, Mr Floc’h a mis sur internet le monument avec sa description complète, sa photo, sa fiche d’identité et un commentaire. Certaines ont déjà une histoire que j’ai apportée grâce à mes recherches personnelles, lues dans les anciens bulletins paroissiaux ou grâce à vous, riverains qui me les ont apportées.

Ayant peu d’archives en mairie sur les croix et calvaires, je me suis lancé dans la recherche plus approfondie des histoires manquantes. Après de passionnantes virées dans la campagne Lanouéenne et, avec l’aimable collaboration des gens des villages proches de ces croix, je les ai repérées et photographiées à nouveau, en vue de rédiger un ouvrage illustré sur les croix et calvaires de Lanouée. Ce livret est en cours de rédaction. Si vous avez des éléments nouveaux à m’apporter, n’hésitez pas à me communiquer votre recherche, elle sera notée à la fois sur le site internet et sur le petit fascicule. Merci d’avance.

Devant votre ordinateur ou grâce à l’application Androïde installée sur votre mobile, vous pouvez à chaque instant, participer à ce recensement participatif en découvrant les croix et calvaires proches de chez vous, explorer et découvrir leur histoire ou lors d’une balade à travers la campagne, y apporter un complément d’information, une photo récente par exemple ou autres commentaires en les signalant grâce à cette géo localisation.

Cliquez sur Rechercher – Explorez – commune de Lanouée – puis double cliquez sur un monument choisi pour obtenir sa fiche détaillée. Bonne recherche !

A Lanouée, notre dernier inventaire date de près de 20 ans. En été 1997, Marcel Deslandes, André Gléhello et moi-même avions établi une liste des croix avec une photo de chacune. Ce fut l’occasion de relever, à l’époque, l’état sanitaire de ces calvaires et donner l’alerte sur certains monuments qui demandaient une restauration urgente. Pour nos ancêtres, aurions-nous traversé l’avenir sans mémoire, oubliant le passé ou ne voulant pas le voir !  

Notre appel entendu, entre 2000/2001, la municipalité en place  entreprit alors la restauration de la Croix des Prêtres (1804) située au Tertre, puis celle du Calvaire de Pomeleuc, située à l’enclos de la chapelle. En même temps, la Chapelle St Hubert et la Fontaine St Pierre avaient été, elles aussi,  sauvées de l’oubli. C’est alors que d’autres riverains se mirent à nettoyer leurs croix, restaurer ou repeindre celles en bois, ou même les fleurir aux croisées de nos chemins et villages.

Dans la commune, beaucoup de croix sont en pierre. D’autres, en bois subissent les intempéries des saisons (Celle des Croix, ou de Tréveran (1979). Le plus grand ennemi de nos croix anciennes, c’est le temps, et ce sont les siècles bien-sûr. C’est pour cela que le matériau de reconstruction de ces croix faites de bois a-t-il fait place au béton matériau moderne de la reconstruction, perdant ainsi une partie de leur esthétique ancienne (croix de Guillérien, refaite en béton avant la rando-carême 2014).

Certains calvaires sont surélevés sur une forme d’autel qui est donnée en soubassement (Pomeleuc, Brantry (1812), Fossac (1829), cimetière…). D’autres croix sont surélevées sur une petite butte en pierre (calvaire à l’entrée de Pomeleuc (août 1978), ou celle de Bocneuf La Rivière avant la nouvelle route départementale de Josselin-Pontivy (1975).

De nos jours, on assiste encore à l’entretien de nos calvaires : le Calvaire St André, en haut du Bourg de Lanouée, restauré en avril 2014 par la Municipalité ; ou deux en bois, celle de Keroual (1954) et celle de Garniguel remplacées par une croix de cimetière. Plus récemment,  une nouvelle Croix en granit celtique a été érigée au Moulin à Tan (mars 2013).

Il est difficile de retracer l’histoire précise de chacun des calvaires. On sait que le mot « calvaire » vient du latin « calvarium » : lieu où le Christ a été crucifié. Depuis le IVème siècle, la croix s’est imposée comme symbole du Christianisme.

L’usage d’ériger des croix aux bords des chemins et aux carrefours des villages est très ancien : les Romains encore païens érigeaient aux bords des chemins des colonnes et autres monuments votifs à l’honneur de leurs dieux. Puis, nos  ancêtres devenus chrétiens commencèrent à ériger des croix, en l’honneur du vrai Dieu Jésus Christ, Sauveur du monde, souvenirs des missions : c’est le cas pour le Calvaire St André au Bourg, le Christ avait été porté en procession de l’église jusqu’au calvaire, lors de la mission 1931.

Certains de ces calvaires étaient des monuments commémoratifs. Ils étaient à l’endroit où s’était produit un évènement exceptionnel, des épreuves, un décès accidentel : la Croix Guillouët (1949), à la Ville Douéno, ou décès d’un prêtre, Croix Jouan (1924) à Kerneuf), Croix Preteseille (1829) à Fossac, Croix de repère à la croisée des routes…. Les grandes épidémies ou des années de sécheresse ont donné lieu à l’érection de croix pour remercier le ciel d’avoir épargné un village, telle fut la croix en bois de la Fontaine Froide, à Fossac, érigée en 1949, en même temps que la Fontaine Saint André. Déjà repeinte en 2000, elle vient juste d’être refaite à neuve ce mois-ci par le syndicat d’eau de Brantry et Ville-Cario. Félicitations !

Les croix anciennes sont comme des documents éloquent car elles parlent sur les voies publiques, de la façon la plus variée, à tout le monde par leurs inscriptions et leurs symboles, de la foi de nos ancêtres, des usages religieux d’autrefois (Croix des Prêtres au Tertre (1804), le Calvaire de Pomeleuc (16ème siècle), près de la Chapelle, Croix des Anges (1894), ou les deux plus vieilles : la Croix du Pont de la Planche, et la Croix du Chemin Creux à Fossac (16ème siècle) qui devra être restaurée à cause des fissures importantes.

Tout ce patrimoine avait été explosé lors du Forum des Associations à Lanouée en septembre 2015. C’est un entretien permanent, mais nous devons le préserver. Merci à tous ceux qui contribuent à la restauration, au nettoyage ou fleurissement des croix et calvaires de nos villages.

                                                                                                * * * * *                                                                                                                                                                              

    Odile Dano


      

          

 

 

 

 

Liste des 28 monuments référencés sur le Site Croix et Calvaires de Bretagne pour la commune de Lanouée: 

 

1 Calvaire de La Chapelle Saint-Mélec

2 Calvaire de Pomeleuc

3 Calvaire Saint-André

4 Croix de Bocneuf µLa Rivière

5 Croix de Bogas

6 Croix de Brantry

7 Croix de Fossac

8 Croix de Garniguel

9 Croix de Guillérien

10 Croix de Kéroual

11 Croix de La Fontaine Notre-Dame des Fleurs

12 Croix de La Fontaine Saint-André

13 Croix de Quelneuf

14 Croix de Quéroux

15 Croix de Tréveran

16 Croix des Anges

17 Croix des Buttes

18 Croix des Preteseille

19 Croix des Prêtres

20 Croix du Chemin Creux

21 Croix du Cimetière

22 Croix du Moulin A Tan

23 Croix du Pont de La Planche

24 Croix Guillouet

25 Croix Jouan

26 Croix Preteseille

27 La Croix Blanche

28 La Croix des Croix

La mairie

Place de la mairie

56120 Lanouée

02 97 75 34 83

Fax : 02 97 75 36 43

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Horaires

Du Mardi au Vendredi
8h00 – 12h00 / 13h30 – 17h30

Le Samedi
8h00 - 12h00

Calendrier

Juin 2017
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2
Dim Jui 25 @08:00 - 05:00PM
Concours de peinture
Dim Jui 25 @10:30 - 06:00PM
Fête de la Saint-Pierre
Dim Juil 02 @09:30 - 12:00PM
Assemblée générale de la société de chasse

Liens utiles

       

          Josselin ommunauté

logo morbihan

 

 

     logo service public  

 

       logo bretagne